Fiche de l'auteur

Berthaut Philippe

 

Après un DEA en lettres modernes et des études de linguistique, Philippe Berthaut choisit de mettre en mélodie les poèmes qu’il écrit et de les chanter sur scène. Il débute à la Cave-Poésie de Toulouse en 1972 et continue depuis de creuser cette relation au poème chanté qu’il nomme « poème pris au chant ».

En même temps, dans le cadre de Toulouse-Action-Chanson, il se familiarise avec l’atelier d’écriture de chansons. En 1987, il reçoit commande de la ville de Bagnères-de-Bigorre d’un livre sur la mémoire ouvrière de la ville, qui paraît aux éditions Privat sous le titre Treize lampes bleues seules éclaireront la ville.

Cette expérience nouvelle d’écriture sera à l’origine d’un approfondissement de son travail à la fois d’écrivain et d’animateur d’ateliers d’écriture : Les Petits Cahiers d’écritures (avec la Médiathèque départementale de la Haute-Garonne), L’Empalodyssée (spectacle avec les habitants du quartier Empalot de Toulouse), et tout un foisonnement d’ateliers aussi bien en milieu scolaire qu’à la Verrerie ouvrière d’Albi, au Château-Musée du Cayla ou à la Maison du Livre de Rodez. Il continue à publier des livres comme Paysage déchiré, aux éditions n&b, ou Le Pays jonglé, aux éditions Accord.

Philippe Berthaut anime aussi des stages en direction d’enseignants, de bibliothécaires et d’éducateurs, et un atelier Recherche en direction d’animateurs d’ateliers d’écriture à la Boutique d’écriture de l’Agglomération du Grand Toulouse.

En mai 2005, La Chaufferie de langue, livre qui rend compte de son expérience d’écriture en atelier, paraît aux éditions Érès. En janvier 2008, un DVD restitue le parcours poétique des Routes captives, créé en octobre 2006 à la Cave-Poésie de Toulouse.

 

Liens :

Paysage déchiré

La Visitation d'écriture

 

LES EDITIONS n&b