Fiche de l'auteur

Elissalde Colette

 

Colette Elissalde a enseigné l'histoire en France et à l'étranger. A la retraite elle s'est pleinement adonnée à l'écriture. Elle avait toujours aimé passionnément la littérature mais son amour de la poésie fut un amour d’âge mûr.

Elle a donc commencé à écrire, à gagner des prix divers. Elle a été encouragée pour publier. Il s'agit d'une poésie intimiste, dans la vie avec la nature et dans la méditation sur l'existence. La poésie de Colette Elissalde révèle une certaine douceur et retenue, un sens musical, un  dépouillement dans la communion à la nature. Il y a certes des accents de bonheur mais le plus souvent dominent  l'absence, la nostalgie, la recherche de notre place en ce monde.

Elle participe à des cercles de poésie à Albi et Toulouse. Elle est publiée dans différentes revues. Multiples, Les Cahiers de la rue Ventura, Friches, le Journal des poètes... 

 

Publications :

  • Bouquet d'écume, à compte d'auteur, éd.  Les Dossiers d'Aquitaine, 2005.
  • Sable et silence, éd. Les Dossiers d'Aquitaine , 2006.
  • Une heure, une île, Librairie Galerie Racine, 2008.
  • Assez de bleu dans l'ombre,  2011.

Publications en revues :

  • Dix poèmes dans  la Revue Multiples N°77, octobre 2010.
  • Revue Friche n°106 et 108.
  • Cahiers de Poésie Verte n°106 - janvier 2011 et n° 108 - septembre 2011.

Prix littéraires :

  •  2002 et 2004 : prix à l' « Association des auteurs et artistes en Agenais »
  • 2003, 2004, 2005, 2006 : prix aux « Apollon d'or » de poésie vivante
  • 2003, 2004, 2005, 2006 : prix aux « Calliope d'or » de Dits et Ecrits en Médoc
  • 2006 : prix Jeanne Marvik pour le recueil « Sable et silence » à l'Académie des Jeux Floraux de Toulouse
  • 2007 : aux mêmes Jeux Floraux, une médaille de vermeil pour « Une heure une île »
  • 2012 : médaille d'argent aux Jeux Floraux de Toulouse pour Assez de bleu dans l'ombre.

 

Lien :

Ecorces du temps

Site de l'auteur

 

LES EDITIONS n&b